• Voici une recette simplissime pour petits et grands...stressés.

     

    Une synergie de 6 huiles essentielles aux propriétés apaisantes, relaxantes, que vous pourrez incorporer dans vos produits ou simplement respirer au flacon quand l'envie s'en fait ressentir.

     

    Marche à suivre :

     Voir Les Règles d'hygiène et de sécurité en cosmétique maison avant de commencer la recette.

    A mélanger à parts égales (soit 16,66666667% chacune winktongue)

    - HE Marjolaine à coquilles

    - HE Camomille romaine

    - HE Petitgrain

    - HE Orange douce (photosensibilisante)

    - HE Mandarine verte (photosensibilisante)

    - HE Lavande vraie

     

    Pour remplir un flacon de 10ml j'ai mis 55 gouttes de chaque huile

     

    Synergie d'huiles essentielles Anti-stressSynergie d'huiles essentielles Anti-stressSynergie d'huiles essentielles Anti-stressSynergie d'huiles essentielles Anti-stressSynergie d'huiles essentielles Anti-stressSynergie d'huiles essentielles Anti-stress

     

    J'adore cette synergie, l'odeur est très agréable et me détend réellement.

    Je la teste actuellement sur différents supports mais ma préférence va au roll-on smile

    Au départ je m'en mettais à l'intérieur des poignets mais après quelques jours une réaction est apparue, donc soyez vigilants, on ne répétera jamais assez que l'utilisation des huiles essentielles peut s'avérer dangereuse (voir ce document) 

      J'en applique maintenant sur un carré démaquillant (réservé à cet effet bien sûr) au moment du coucher et je le dépose non loin de mon oreiller.

     

    A vous de laisser parler votre imagination : brume d'oreiller, roll-on, stick inhalateur, baume, huile de bain...

     

    Attention tout de même, l'odeur peut s'avérer addictive winktongue

     


    4 commentaires
  • Je reviens aujourd'hui avec une nouvelle recette d'ingrédient maison :

    L'Extrait Hydro-glycériné de Concombre, aussi appelé "Extrait concentré actif de concombre frais" chez Aromazone.

     

    Il est souvent très simple ET très économique de faire ses propres ingrédients pour la cosmétique maison.

    Je vais d'ailleurs me pencher un peu plus sur le sujet pour en créer toujours plus à moindre coût

     

    Voici ce que nous dit AZ :

    Propriétés :

    • Excellent hydratant, c'est un actif de choix pour les soins de tous les jours.
    • Eclaircissant, le concombre renferme des enzymes qui inhibent le mécanisme de production de la mélanine à l'origine de la coloration de la peau. Le concombre est donc un végétal très intéressant pour assurer un joli teint sain à la peau.
    • Régénérant, ses vitamines contribuent activement au renouvellement cellulaire tout en assurant protection face au temps.
    • Purifiant et astringent, il est réputé pour désincruster les pores dilatés et réguler l'excès de sébum.
    • Adoucissant, il apporte souplesse et confort aux peaux sensibles et fragiles.
    • Rafraîchissant, il diminue la sensation de "coup de chaud" consécutive à une brûlure ou un coup de soleil et apaise ainsi les démangeaisons.

    Utilisations :

    • Peaux grasses et mixtes, congestionnées
    • Peaux fatiguées, teint terne, couperose
    • Taches de rousseur, taches de vieillesse
    • Peaux matures
    • Peaux sensibles et irritées
    • Coups de chaud, coups de soleil
    • Peaux déshydratées

     

    A intégrer en phase aqueuse dans vos émulsions.

    Faites cependant attention au dosage car ma recette contient un fort pourcentage de Glycérine végétale.

     

    Faire soi-même son Extrait Hydro-Glycériné de Concombre maison (EHG)

     

    Ingrédients :

    - 20% Eau minérale

    - 30% Glycérine végétale

    - 49% Concombre BIO et frais

    - 1% Cosgard

     

    Marche à suivre :

    Voir Les Règles d'hygiène et de sécurité en cosmétique maison avant de commencer la recette.

    1- Lavez votre concombre et coupez le en petits morceaux (avec la peau)

    2- Mettez le concombre dans un bocal en verre préalablement stérilisé et recouvrez-le d'Eau et Glycérine

    3- Ajoutez le Cosgard

    4- Laissez macérer pendant 15 jours au réfrigérateur en le secouant régulièrement

    5- Au bout des 15 jours, filtrez le mélange et transférez dans un flacon stérilisé

     

    Voilà, il ne vous reste plus qu'à lui faire une jolie étiquette !

     


    5 commentaires
  • Après quelques recherches j'ai vu que l'on pouvait réaliser son silicone végétal maison.

    Ni une ni deux je me suis lancée

     

    C'est une vraie économie !

    Un pot de Silicone végétal de 30ml chez Aromazone coûte tout de même 5,90€.

    Pour le faire vous même il vous suffit d'acheter de la Gomme Carraghénane (extraite d'algue rouge Chondrus crispus) qui, elle, ne coûte que 2€ les 20g (sachant qu'il en faut peu) à laquelle vous rajouterez de l'eau et un conservateur.

    EDIT : Après calcul vous pouvez faire 33 pots de 30ml de Silicone avec un seul pot de Carraghénane, ce qui correspond à une économie de plus de 99%. Youuhoouu

     

    Propriétés et Utilisations : (tiré d'AZ)

    Faire soi-même son Silicone Végétal maison

     

    La recette parait très simple mais j'ai eu quelques difficultés à la réalisation...

    Peut-être que cet article en aidera certaines

     

    Voici mes proportions de base :

    - 59ml d'eau minérale

    - 0,6g de Gomme Carraghénane (soit 3 cuillères DROP)

    - 12 gouttes de Cosgard

    + Petit matériel :

    - Bol et Mini-fouet

    - Bécher et cuillères doseuses inox AZ (ou Balance de Précision)

    + Contenant :

    - Un petit pot (j'ai utilisé un pot plastique de chez AZ)

     

    Marche à suivre :

    Voir Les Règles d'hygiène et de sécurité en cosmétique maison avant de commencer la recette.

     1- Chauffez le volume d'eau nécessaire au bain marie

    2- Lorsque l'eau est bien chaude retirez du feu et ajoutez la Gomme Carraghénane et mélangez

    3- Laissez refroidir puis ajoutez le Cosgard et mélangez à nouveau

     4- Transférez la préparation dans votre pot

     

    Rien de plus simple me direz vous !

    MAIS 24h plus tard mon silicone était toujours très liquide !

    Perdu pour perdu, j'ai donc refait chauffer ma préparation pendant une bonne demi heure, oui oui ! (j'ai pas chronométré mais c'est à peu près ça) et j'ai rajouté un peu de Cosgard une fois le mélange refroidi.

    Je pense que la quantité d'eau y joue pour beaucoup et qu'il serait bon la prochaine fois de tester avec moins d'eau (ou plus de gomme !).

    Elle s'est en fait évaporée lors de la chauffe et c'est pour cela que ça a fini par "prendre".

    Enfin c'est mon hypothèse

     

    J'ai donc obtenu AU FINAL un beau gel comme celui de chez Aromazone.

     

    Le voici  enfin ce qu'il en reste...

    Faire soi-même son Silicone Végétal maison

     

    Et vous, avez-vous déjà fait votre silicone végétal vous même?

    Quelles sont vos proportions?

    Dites moi tout

     


    votre commentaire
  • Idéal pour un teint ensoleillé, une peau nourrie et préparée au soleil !

    Le macérât de carottes est anti-oxydant et assouplissant.

    Il peut être utilisé tel quel en huile bronzante (si votre peau le permet et attention cela ne protège pas votre peau des méfaits du soleil!!) ou après-soleil pour régénérer la peau et conserver son hâle, ou encore incorporé dans vos produits Home made pour un effet bonne mine et anti-oxydant.

    On trouve différentes méthodes sur internet pour réaliser son macérât de Carotte, je vous propose de découvrir la mienne.

    J'ai choisi la prudence avec une macération à chaud car les carottes étant gorgées d'eau il y a un risque de prolifération des bactéries lors d'une "longue" macération.

     

    Faire soi-même son Macérât Huileux de Carotte maison (A chaud)

    Comme vous pouvez le voir sur la photo c'est de l'huile de Macadamia qui a été utilisée pour celui-ci, le gros avantage est qu'elle pénètre rapidement ne laissant pas de sensation grasse, donc parfaite pour appliquer seule.   Pour les autres j'ai pris de l'Huile de Tournesol qui est peu chère et très bien pour les macérâts.

    2ème Point: l'Urucum

    J'ai ajouté à mon macérât de la poudre d'Urucum (poudre extraite des graines). La poudre est de couleur rouge brique. L'Urucum était utilisé par les indiens d'Amazonie pour protéger leurs peaux du soleil et des moustiques, d'où le nom de "peaux rouges". Cette poudre est 100 fois plus riche en béta carotènes que la carotte.

     

    Récap' des Ingrédients :

    - Carottes Bio

    - Poudre d'Urucum (facultatif, dispo ici: http://www.aroma-zone.com/aroma/extraits_plantes.asp#urucum)

    - Huile Végétale de Tournesol Bio (ou autre peu sensible ou Caprylis: huile de coco fractionnée pour un toucher sec)

     

    Voici la Marche à suivre :

    1- Lavez, séchez et coupez vos carottes en rondelles et les disposer dans un pot en verre (type confiture) préalablement nettoyé, stérilisé et parfaitement sec. Ne pas les tasser et laisser à minimun 2/3cm du bord

     2- Les recouvrir d'huile végétale de votre choix, ajoutez y de la poudre d'Urucum si vous souhaitez (environ 10g de poudre d'Urucum pour 100ml soit 2 pelles de 2ml)

    3- Fermez le bocal et placer au bain marie pendant 2h à feu doux

    4- Au bout des 2h éteindre le feu et laisser dans l'eau 1h supplémentaire

    5- 1h plus tard sortez le bocal de l'eau et laissez "reposer" 24h

    6- Le lendemain recommancez une session de 2h au bain marie + 1h dans l'eau

    7- C'est l'heure de la filtration: l'ultime étape! Il faut donc laisser couler l'huile (cela peut être très long ) et ensuite presser les carottes pour extraire les actifs.

    8- Votre macérât filtré, vous pouvez ajouter de la Vitamine E si vous en avez (0,2%).

    9- Transférez votre macérât dans un flacon préalablement nettoyé, stérilisé ou désinfecté et parfaitement sec.

     

    Par prudence je les stocke au frigo car ils sont plus sensibles qu'une huile "classique". C'est à vous de voir...en tout cas veillez à les garder dans des flacons en verre (et si possible ambrés) et à l'abri de la lumière.

     

    Verdict :

    Il est super efficace, je m'en sers comme huile bronzante et après-soleil et j'adhère, j'adore !

    Je n'ai jamais été aussi bronzée !

    Je m'en suis également servie pour me faire une crème bonne mine (qui arrive très très vite)

     

    Et vous, avez vous déjà essayé?

     


    2 commentaires
  • Aujourd'hui, un article plutôt général sur les Macérâts Huileux...


    Qu'est ce que c'est?

    Contrairement aux Huiles Végétales qui sont extraites de plantes, les macérâts huileux sont obtenus en faisant macérer des plantes dans une huile végétale, pendant environ 1 mois et sont ensuite filtrés.

    A quoi ça sert?

    Et bien chaque huile végétale, comme chaque macérât à des propriétés différentes (voir en fin d'article).

    Concernant l'utilisation, ils peuvent tout à fait être utilisés tels quels sur la peau, transformés en baumes ou être incorporés en phase huileuse dans vos produits faits maison.

     

    J'ai commencé avec un macérât de Vanille car c'est certainement le plus simple.

    La Vanille ne contenant pas d'eau il y a peu de chance de le rater.

    J'ai mis 2 gousses (les ouvrir, les gratter puis les couper en plusieurs morceaux) pour 250ml d'huile de Macadamia.

    Faire ses Macérâts Huileux maison

     

    J'en ai fait d'autres par la suite : Carotte, Bellis-Pissenlit-Lierre, Rose, et Calendula.

     

    Photo de famille

    avec un intrus: l'extrait hydroglycériné de Concombre (je vous en parlerai plus tard)

     Mes flacons? Récup'! (bon ok sauf un) (sauce soja, vinaigre, sirop d'érable, bain de bouche...)

     

    Passons à la pratique 

     

    Pour le macérât de Carotte je préfère vous faire un article à part étant donné que je n'ai pas utilisé la même technique car les carottes sont gorgées d'eau (macération à chaud).

    Il n'existe pas de technique précise, chacun fait un peu à sa sauce. Je vais donc vous donner ma façon de faire et vous notifierai quelques techniques différentes.

     

    Première Etape : Lancement du Macérât

    Donc pour commencer il vous faut des plantes (bizarre non?) Pour ma part j'avais dans mon jardin des pâquerettes (bellis), du pissenlit, du lierre et des roses et ma maman m'a gentiment donné des fleurs de soucis (calendula) de son jardin.

     Si vous n'en avez pas dans le jardin vous pouvez vous en procurer dans la nature, en magasin bio, herboristerie et même sur internet.

    1-Une fois en possession de vos plantes il faut les sécher (si ce n'est pas déjà fait). Certains ne les font pas sécher, d'autres le font dans le four à basse température, moi je les ai disposées à plat et laissées sécher à l'air libre une semaine environ.

    2- Une semaine plus tard... Disposez vos plantes dans un pot en verre (type confiture) préalablement nettoyé, stérilisé et parfaitement sec. Ne pas les tasser.

     J'ai pris des pétales de roses rouges et roses foncées que j'ai écrasés et coupés grossièrement. Idem pour le lierre. Les fleurs ont été utilisées entières.

    3- Les recouvrir d'huile végétale de votre choix (peu sensible): Tournesol, Olive, Pépins de Raisins,... de préférence Bio et de première pression à froid. Il est inutile d'acheter des huiles "cosmétiques", les huiles alimentaires de bonne qualité sont très bien et moins chères. Vous pouvez choisir en fonction de ce que vous avez ou en fonction de ses propriétés. Il est aussi possible de prendre du Caprylis (huile de coco fractionnée) qui aura un toucher sec et qui apparemment ferait de bon macérâts.

    Ici pas besoin de proportions précises, du moment que vous recouvrez bien les plantes d'huile (env. 1/2cm de plus)

    4- Et voilà, il ne vous reste plus qu'à patienter !!

    Personnellement je les laisse au soleil avec leurs couvercles en prenant soin de les agiter régulièrement (tous les jours ou presque), et ne les filtre qu'au bout d'un mois.

    Certains les mettent au placard, avec ou sans couvercles, et les laissent macérer plus ou moins longtemps.

    On peut ajouter de la Vitamine E pour éviter le rancissement des huiles, moi je ne l'ajoute qu'à la filtration.

     

    Mes Macérâts de Rose qui prennent le soleil

     

    Deuxième Etape : La Filtration du Macérât

    J'ai filtré mes premiers macérâts avec un filtre à café papier pour faire couler l'huile (goutte à goutte) et gaze pour presser mais ce n'est vraiment pas l'idéal J'ai trouvé depuis un filtre à café plastique et là nickel, c'est ultra rapide !

    5- Vous l'aurez compris il faut laisser couler l'huile (cela peut être très long) et ensuite presser les plantes pour extraire tous les actifs.

    6- Votre macérât filtré, vous pouvez ajouter de la Vitamine E si vous en avez (0,2%).

    7- Transférez votre macérât dans un flacon préalablement nettoyé, stérilisé ou désinfecté et parfaitement sec. J'insiste !

     

    Par prudence je les stocke au frigo car ils sont plus sensibles qu'une huile "classique". C'est à vous de voir...en tout cas veillez à les garder dans des flacons en verre (et si possible ambrés) et à l'abri de la lumière.

     

    Zoom sur les Propriétés :

     

    - Macérât de Vanille :

    Je ne vous cache pas que l'intérêt de ce macérât est l'odeur ! Cependant j'ai choisi une macération dans l'huile de Macadamia connue pour ses propriétés restructurante, nourrissante, hydratante et adoucissante. Elle est particulièrement recommandée pour les peaux fragiles. On peut dire que c'est une huile sèche car elle pénètre immédiatement dans la peau.

    - Macérât de Bellis - Pissenlit - Lierre :

    Je ne vais peut-être pas tout détailler sinon on y est encore demain^^ Pour faire court ce macérât a des propriétés raffermissante, adoucissante, antioxydante, drainante et anti-cellulitique.

    - Macérât de Rose :

    Il aurait des effets contre les rides, tâches de vieillesse, crevasses, vergetures, cicatrices, acné, couperose, eczéma, psoriasis et peau qui pèle (soin après soleil).

    - Macérât de Calendula :

    Un des plus connus, il est recommandé pour les bébés et les peaux sensibles et réactives. Il a des propriétés anti-inflammatoire, cicatrisante, aseptisante, reconstituante, revitalisante, adoucissante, apaisante. Il est également utilisé pour les brûlures, coups de soleil, piqûres d'insectes, démangeaisons, urticaire et douleurs.

     

    J'allais oublier, pour les étiquettes c'est par là www.nepheli-makeup.fr/tag/etiquettes/ et http://beauty-handmade-et-compagnie.over-blog.fr/categorie-12527963.html 

     

    Que pensez vous de ma petite collection? Est ce que ça vous donne envie d'en faire à votre tour??

    A venir : Macérât de Carotte et de Millepertuis

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique